Une ville du "vivre ensemble"

SÉCURITÉ ET TRANQUILLITÉ PUBLIQUE
–> Privilégier la proximité, la prévention et la dissuasion dans les missions de la police municipale. Son rôle d’écoute, de dialogue, d’orientation des victimes comme ses interventions pour veiller à la tranquillité dans toute la vile seront prioritaires et créer un vrai climat de confiance.
–> Préférer la présence humaine aux caméras de surveillances (qui ne doivent pas servir de verbaliser à distance).
–> Agir pour davantage de moyens et d’effectifs de la police nationale au Commissariat de Chennevières-sur-Marne qui permettent une présence de jour comme de nuit sur la commune.

ANIMER LA VILLE
–> Réaliser des fêtes (écologie, sport, etc.) braderies, théâtre, animations de rue et des évènementiels.
–> Couvrir par une structure modulable le boulodrome, qui servira également lors des évènements festifs.


LA CULTURE
–> Associer les citoyens, les partenaires de la vie culturelle communale et intercommunale à l’utilisation de la ferme de l’Hermitage (acquis par le territoire GPSEA) où pourraient êtres regroupés l’école municipale de musique, un espace dédié aux « événementiels » et une salle pour accueillir des événements associatifs et familiaux.
–> Créer de nouveaux événements culturels (conteurs en salle/chez l’habitant, soirées lecture, conférences débats, échanges de savoirs/savoir-faire, etc…)
–> Favoriser le prêt d’instruments de musique et encourager les projets d’orchestre à l’école.
–> Renforcer la mutualisation des salles de spectacles (dont celle de l’hôpital) et des cinémas avec les villes voisines.
–> Interdire les spectacles qui ne respectent pas le bien-être animal et les cirques avec
les animaux .

LE SPORT
–> Améliorer des synergies entre la ville et les sections sportives par le biais de conventions.
–> Développer le sport de loisir pour tous en créant de nouveaux évènements à l’image de la « CAUDA-COLOR ».
–> Développer le HANDISPORT en partenariat avec les fédérations concernées.
–> Agrandir la Halle aux Violettes pour y ouvrir une nouvelle salle de sport.
–> Agir au sein du GPSEA pour moderniser les installations sportives de la plaine des bordes.

LA SOLIDARITÉ ET L’ACCÈS AUX DROITS
–> Créer au centre-ville rénové un Espace Municipal des Solidarités (EMS) lieu ouvert à toutes et tous d’écoute et d’entraide qui permettra de :

  • Dynamiser le partenariat de l’action sociale (Centre Communal d’Action Sociale, Espace Départemental des Solidarités, Epicerie sociale,associations)
  • Proposer à la Maison des Droits et de la Justice, à la CAF et à la Sécurité Sociale de venir compléter les permanences mises en place sur la commune (Espace Départemental des Solidarités, avocat).
  • Disposer de salles dédiées aux séniors et aux associations et activités intergénérationnelles,etc…


–> Assurer des permanences d’écrivain public numérique pour aider les habitants sans internet ni équipement informatique.
–> Revoir le mode de calcul du quotient familial pour qu’il bénéficie à un plus grand
nombre de caudaciens, notamment aux famille les plus modestes.
–> Favoriser l’échelonnement des paiements des activités municipales.
–> Agir pour l’Egalité Femmes/Hommes et les droits des personnes LGBTL.

• Les violences faites aux femmes seront l’objet d’une attention toute particulière